Hypo Real Estate défend sa gestion de la crise

La direction de la banque allemande Hypo Real Estate se défend d'avoir caché à ses actionnaires qu'elle était touchée par la crise du crédit immobilier à risques aux États-Unis. La banque a annoncé mardi dernier qu'elle devait constituer une provision de 390 millions d'euros sur un portefeuille de CDO, obligations adossées à des emprunts américains.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.