Les virements bancaires deviennent européens

L'intégration financière européenne franchira une nouvelle étape lundi avec le lancement du virement Sepa, qui permettra aux particuliers d'envoyer plus facilement de l'argent à l'étranger et aux entreprises de centraliser la gestion de leurs paiements. " C'est un événement important par le symbole qu'il représente pour l'Europe ", a déclaré hier Ariane Obolensky, directrice générale de la Fédération bancaire française (FBF).À partir de lundi prochain, les banques des 27 pays de l'UE (ainsi que la Norvège, l'Islande, le Liechtenstein et la Suisse) proposeront un nouveau virement qui se substituera progressivement au virement national. Il s'agit de la première réalisation concrète de l'" espace unique de paiement en euros " (" Sepa " pour single euro payments area ) dont le coût pour les banques, de l'ordre de 3 à 5 milliards d'euros, se compare à celui du passage à l'euro. Ce projet vise à doter l'Union européenne d'une gamme unique de moyens de paiement en euros, composé du virement, de la carte etdu prélèvement, ces trois instruments représentant près de90 % des paiements scripturauxde l'UE.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.