Les prix du charbon vapeur devraient baisser cette année

 |   |  378  mots
C'est une bonne nouvelle pour les industriels gros consommateurs d'électricité. Alors que les prix du gaz et du pétrole restent élevés, celui du charbon vapeur devrait être amené à baisser, à la différence du coke qui évolue en fonction de la demande des aciéristes.Cette année, les principaux pays exportateurs comme l'Indonésie, l'Australie et l'Afrique du Sud vont intensifier les livraisons à leurs clients, alors que les contrats entre producteurs australiens et consommateurs japonais sont en phase de négociation. Habituellement, le prix est effectif à partir du 1er avril pour un an.Investissements. Selon les prévisions de la Banque nationale d'Australie, les prix devraient revenir à moins de 45 dollars la tonne en Asie, soit 20 % de moins que le record de 2005. Les géants miniers comme BHP Billition, Rio Tinto et Xstrata ont investi massivement au cours des deux dernières années pour répondre à la demande mondiale et profiter des prix élevés de la houille. L'Indonésie, devenu le premier exportateur mondial de charbon l'année dernière au détriment de son voisin australien, a doublé le volume de ses cargaisons depuis 2000. Et selon les prévisions de l'affréteur londonien Clarksons, il pourrait à nouveau grossir de 8 % cette année. L'Australie, elle, devrait exporter 3 % supplémentaires de charbon en 2006, à 112 millions de tonnes.Pour le marché asiatique, la banque JP Morgan a d'ores et déjà révisé en baisse de 15 % sa prévision de cours pour cette année, à 45,90 dollars la tonne. Le marché européen, qui dépend pour les quatre cinquièmes des livraisons en provenance de l'Afrique du Sud, devrait profiter de l'amélioration des infrastructures ferroviaires et portuaires réalisées l'année dernière. Les exportations devraient atteindre 70 millions de tonnes contre 68 millions de tonnes l'année dernière, selon la Société Générale.Exception américaine. En revanche, aux États-Unis, les prix devraient rester élevés. James Rollyson, analyste chez Raymond James Financial, cité par Bloomberg, estime le prix de la tonne à 50 dollars cette année, 15 % supérieur à la moyenne des cinq dernières années, pour l'Est américain, et de 20 à 22 dollars la tonne sur le marché ouest contre 7,50 dollars la tonne en moyenne sur la dernière demi-décennie.R. Ju.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :