Wall Street sous tension

Lendemain de fête difficile à Wall Street après l'Independence Day. L'indice Dow Jones a perdu 0,68 % hier pour finir à 11.151,82 points, le Nasdaq cédant 1,69 %, à 2.153,34 points. Enfin, le S&P 500 s'est replié de 0,72 %, à 1.270,91. Le tir de sept missiles par la Corée du Nord en mer du Japon, dont un d'une portée suffisante pour atteindre l'Alaska, a accentué la prudence des investisseurs et les inquiétudes géopolitiques. Stephen Hadley, conseiller à la sécurité nationale auprès de la Maison-Blanche, a qualifié l'événement de " provocation ".Plusieurs nouvelles ont aussi relancé les craintes inflationnistes. Avant la publication du rapport mensuel sur l'emploi demain, la division de services aux employeurs du groupe informatique ADP a publié une étude selon laquelle l'économie américaine aurait créé 368.000 emplois en juin, le nombre le plus élevé depuis 2001. Les commandes industrielles ont par ailleurs progressé de 0,7 % en mai, une hausse supérieure aux attentes des analystes, qui tablaient sur une progression de 0,1 %.Côté valeurs, Marvell a chuté de 7,87 %, à 41,31 dollars, alors que le fabricant de microprocesseurs est l'objet d'une enquête du département de la Justice pour son programme de stock-options. Le groupe de télécommunications AT&T a fini inchangé à 27,93 dollars après avoir été soutenu par le relèvement de la recommandation de Banc of America. Le groupe de casinos, MGM Mirage a, quant à lui, perdu 1,47 %, à 40,23 dollars, alors que plusieurs casinos d'Atlantic City (New Jersey, est) ont dû cesser leurs activités, à la suite d'un désaccord entre le gouverneur de l'État, Jim Corzine, et les parlementaires sur des questions budgétaires.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.