Wall Street sous tension

 |   |  266  mots
Lendemain de fête difficile à Wall Street après l'Independence Day. L'indice Dow Jones a perdu 0,68 % hier pour finir à 11.151,82 points, le Nasdaq cédant 1,69 %, à 2.153,34 points. Enfin, le S&P 500 s'est replié de 0,72 %, à 1.270,91. Le tir de sept missiles par la Corée du Nord en mer du Japon, dont un d'une portée suffisante pour atteindre l'Alaska, a accentué la prudence des investisseurs et les inquiétudes géopolitiques. Stephen Hadley, conseiller à la sécurité nationale auprès de la Maison-Blanche, a qualifié l'événement de " provocation ".Plusieurs nouvelles ont aussi relancé les craintes inflationnistes. Avant la publication du rapport mensuel sur l'emploi demain, la division de services aux employeurs du groupe informatique ADP a publié une étude selon laquelle l'économie américaine aurait créé 368.000 emplois en juin, le nombre le plus élevé depuis 2001. Les commandes industrielles ont par ailleurs progressé de 0,7 % en mai, une hausse supérieure aux attentes des analystes, qui tablaient sur une progression de 0,1 %.Côté valeurs, Marvell a chuté de 7,87 %, à 41,31 dollars, alors que le fabricant de microprocesseurs est l'objet d'une enquête du département de la Justice pour son programme de stock-options. Le groupe de télécommunications AT&T a fini inchangé à 27,93 dollars après avoir été soutenu par le relèvement de la recommandation de Banc of America. Le groupe de casinos, MGM Mirage a, quant à lui, perdu 1,47 %, à 40,23 dollars, alors que plusieurs casinos d'Atlantic City (New Jersey, est) ont dû cesser leurs activités, à la suite d'un désaccord entre le gouverneur de l'État, Jim Corzine, et les parlementaires sur des questions budgétaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :