Taxis : le gouvernement fait marche arrière sur le transport des malades

 |   |  365  mots
Les chauffeurs de taxi peuvent être rassurés. Il n\'y aura pas d\'appels d\'offres pour le transport des patients. C\'est en tout cas ce qu\'assure le gouvernement dans un communiqué publié ce jeudi et co-signé par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, celui de l\'Artisanat, du Commerce et du Tourisme et l\'Intérieur. \"Le Gouvernement a entendu les craintes exprimées par les professionnels. En conséquence, le ministère des affaires sociales et de la santé à décidé de geler cette expérimentation\", explique le communiqué. Le transport des malades ne fera pas l\'objet d\'un appel d\'offresLes appels d\'offres pour les transport des malades envisagés par le gouvernement étaient en effet l\'une des craintes des chauffeurs de taxis. Les fédérations craignaient notamment que les taxis indépendants ne fassent pas le poids face aux grands groupes de transports. Pis, elles redoutaient une exctinction de l\'activité en province. Le vice-président de la Chambre syndicale des artisans taxis (CSAT), Emmanuel Seeberger rappelait ainsi que le transport médical en zone rurale pouvait représenter jusqu\'à 90% du chiffre d\'affaires d\'un taxi. Ce qui avait d\'ailleurs poussé les chauffeurs de taxis à se mobiliser massivement début janvier. Le Gouvernement avait alors accepté d\'ouvrir une large concertation et avait également suspendu ses projets de réforme.Garantir une concurrence équilibrée avec les VTCPar ailleurs, concernant l\'autre bête noire de la profession, la concurrence déloyale des motos-taxis et VTC (Véhicules de tourisme avec chauffeur), le gouvernement a également décidé d\'agir. Sur ce point, il souhaite \"clarifier la distinction entre les taxis et les VTC en interdisant notamment l\'utilisation d\'éléments contribuant à entretenir cette confusion, à garantir une concurrence équilibrée et à professionnaliser davantage l\'activité de chauffeur de VTC\".Enfin, pour que ces mesures puissent être rapidement effectives, le Gouvernement s\'est engagé à ce que les textes réglementaires relatifs aux VTC soient publiés d\'ici l\'été et au cours du deuxième semestre pour ce qui concerne les mesures législatives.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :