France GBC en ordre de marche

 |   |  278  mots
Deux mois à peine après son lancement officiel, France GBC, qui a pour objectif « d'animer au plan national une dynamique fédérant le public et le privé, au service du développement de la construction et de l'aménagement durables », a tenu sa première assemblée générale et porté à sa présidence Serge Grzybowski, le président d'Icade, foncière cotée et filiale de la Caisse des dépôts. Agé de 52 ans, ancien élève de l'Ena, Serge Grzybowski a animé en 2009 le groupe de travail développement durable dans le tertiaire privé du plan bâtiment du Grenelle de l'Environnement. L'association vise également à « porter la voix de la France » auprès de l'organisation internationale World Green Building Council (World GBC) qui tiendra son congrès ce mois de novembre à Chicago. Regroupant déjà plus de 70 membres, cette « bannière unificatrice, fédération des énergies positives de ce secteur d'activité », aux dires de son président, rassemble tous les acteurs de l'immobilier et de la construction durables, allant des entreprises de construction aux certificateurs, en passant par les investisseurs, les promoteurs, les maîtres d'oeuvre et les organismes de formation. Ainsi, on retrouve dans son groupe fondateur les associations Effinergie, HQE (haute qualité environnementale), Qualitel, Resobat, le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), le groupe Afnor, et l'Institut français pour la performance énergétique du bâtiment (IFPEB). Les vice-présidents de ce premier bureau sont Jean-Claude Coiffard, trésorier du collectif Effinergie, Bernard Haas, vice-président de l'association des directeurs de l'immobilier (ADI) et Jean-Marie Vaissaire, président de l'association des industries de produits de construction (AIMCC).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :