« La Redoute est le plus gros des e-commerçants français »

 |   |  447  mots
STRONG>Jean-Michel Noir,PDG de RedcatsQuel bilan tirez-vous des neuf premiers mois de 2010 pour Redcats ?Le troisième trimestre 2010 est le meilleur réalisé par Redcats depuis longtemps [+ 5,7 % à périmètre comparable par rapport à 2009, Ndlr]. Il faut remonter à 2008 pour retrouver une progression à périmètre comparable. Redcats avait perdu 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires sur les quatre dernières années. C'est de l'histoire ancienne. Au premier semestre 2009, Redcats a mis fin à cette érosion. Aujourd'hui la tendance est à la croissance. Mais il nous faut être prudent. L'effet de comparaison à 2009 nous est en effet favorable. La Redoute reprend-elle des parts de marché ?La Redoute a connu une croissance à deux chiffres sur le troisième trimestre 2010. Le rythme de croissance sur Internet a été de 19 %, tandis que le panel ICE établi par la Fédération des entreprises du e-commerce devrait estimer la hausse des ventes à environ 15 % sur le Net. Cela nous place dans la cour des grands. Avec 73 % de ses ventes réalisées en ligne, La Redoute est le plus gros des e-commerçants français de la place.Quel est l'impact du boom du e-commerce sur le résultat opérationnel du groupe ?L'amélioration de la rentabilité au premier semestre 2010 [+ 43,4 % de résultat opérationnel, Ndlr] vient de la réduction des coûts et du travail sur nos collections. Nous avons réinvesti ces gains dans de nouveaux catalogues, de nouveaux stocks et de la publicité. Cela nous a apporté du chiffre d'affaires additionnel, de la marge, et donc amélioré notre résultat opérationnel. La Redoute signe en ce moment une campagne à la télévision. Elle a retrouvé une agressivité commerciale.La Redoute a lancé des catalogues d'inter saison. Est-ce un succès ?Depuis l'hiver 2009-2010, nous envoyons plusieurs catalogues en cours de saison. Et nous sommes sortis du dilemme du « big book » [le catalogue historique, avec ses 1.200 pages]. Internet est devenu notre magasin et ces catalogues d'inter saison, avec 30 à 50 % de nouveautés par rapport au gros catalogue, ont pour vocation d'amener nos clients à fréquenter ce magasin en ligne. Avec ce catalogue, nous sortons aussi de la logique des rabais permanents. Les prix des nouveaux produits ne sont pas barrés. Comptez-vous céder vos sites spécialisés, The Sportsman's Guide et The Golf Warehouse ?Non, ce n'est pas à l'ordre du jour. Ces sites enregistrent une très bonne croissance de leur rentabilité et de leur activité. Aujourd'hui, le plus important pour le groupe, et notamment pour La Redoute, est de retrouver une rentabilité analogue à celle de ses concurrents. Soit une marge opérationnelle d'environ 5 %, qui a été la sienne en 2006. Elle était de 3,4 % à fin 2009 et de 4,8 % à fin juin 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :