Timberland relance son enseigne en France

 |   |  339  mots
Timberland fait son come-back à Paris. La marque américaine connue pour ses Yellow Boots vient d'ouvrir une boutique rue du faubourg Saint-Antoine, à Paris. Avec cette boutique, en plein quartier bobo, Timberland relance son enseigne en France, troisième de ses marchés européens, derrière l'Italie et la Grande-Bretagne. À la fin des années 1990, alors que la mode des « brown shoes » battait son plein, la marque écolo du New Hampshire exploitait deux magasins en plein Paris, à Odéon et place des Victoires. Depuis, elles ont été fermées. « Leur emplacement n'était pas bon », explique la directrice marketing, Mélanie Franchini. Seules ont été conservées celles des Quatre-Temps La Défense et de Lyon. En sus, la marque gère aujourd'hui une dizaine de boutiques en franchise. « Nous avons le projet d'en ouvrir deux autres en mars 2011, à Annecy et Grenoble. Et nous cherchons à ouvrir une autre succursale à Paris et deux franchises en province en 2011 », indique le directeur commercial, Anthony Bunn.La marque, qui génère des ventes de 1,3 milliard de dollars au total, mise partout sur son enseigne (plus de 220 magasins dans le monde) pour prendre des parts de marché. Notamment en France où son réseau fait pâle figure par rapport aux 170 magasins exploités en Italie. De plus, l'Europe, dont les ventes pèsent désormais plus que celles des États-Unis, lui accorde une croissance de 5 % au troisième trimestre 2010 (contre + 2,5 % dans le monde). Plan de relanceCroissance à deux chiffres« En France, nous enregistrons une croissance à deux chiffres », assure Anthony Bunn, sans les chiffrer. C'est notamment grâce à Earthkeeper, gamme de chaussures fabriquées à partir de matériaux recyclés. Du coup, en avril, Jeffrey Swartz, son PDG, petit-fils du fondateur et actionnaire de référence de la firme côtée à Wall Street, a validé un plan de relance dans l'Hexagone. La filiale française a obtenu davantage de moyens, un aménagement des collections pour mieux coller aux goûts des Français et Françaises, sa nouvelle priorité. Juliette Garnier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :