Charente libre  : Ryanair prêt à plier bagage« Par presse bri...

Charente libre : Ryanair prêt à plier bagage« Par presse britannique interposée, écrit le quotidien, la compagnie irlandaise se moque du bras de fer entamé par Michel Boutant (sénateur et président du conseil général de la Charente) et du même coup de l'escale charentaise. » L'élu PS avait été le premier à dénoncer les « méthodes de flibustier » de la compagnie low-cost qui demandait, pour 2010, 175.000 euros de plus que les 225.000 prévus par contrat pour continuer à se poser à Angoulême. Depuis, Pau et Poitiers avaient suivi. Réplique d'un porte-parole de la compagnie : « La réalité du commerce, c'est qu'aucun aéroport n'est obligé de travailler avec Ryanair et que nous-mêmes ne sommes pas dans l'obligation de travailler avec quelque aéroport que ce soit... »l'éclair : autoroutes : la hausse des tarifs agace les transporteursDepuis le 1er février, les tarifs des péages autoroutiers du sud de la France ont augmenté de 0,8 % pour les automobilistes et de 1,8 % pour les poids lourds. Une hausse qui mécontente particulièrement les transporteurs routiers, commente le quotidien de Pau.L'indépendant catalan : le conseil général prend les bus en mainLe succès des « bus à 1 euro » (1,4 million de passagers en 2009) aura transporté Christian Bourquin de bonheur. Aujourd'hui, le président du conseil général veut passer la seconde en dotant le département d'une régie de transport et en acquérant 140 autobus et un dépôt pour plus de 25 millions.libération champagne : la cci achète l'usine jacquotLe rachat de cette friche industrielle de 10.000 m2 où était installé le chocolatier avant son déménagement va permettre à l'école de commerce de passer à 2.000 étudiants, annonce le quotidien de Troyes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.