Le gouvernement ferme la porte à plusieurs initiatives de sa majorité

 |   |  193  mots
Les centristes réclament la création d'un nouvel impôt sur le revenu, faute de quoi ils menacent de ne pas suivre le gouvernement dans sa volonté de supprimer ou de modifier l'ISF. À ce stade pourtant, l'exécutif campe sur sa position, laquelle a été clairement exprimée par Nicolas Sarkozy mardi matin lors du petit déjeuner hebdomadaire de la majorité. Il n'est pas question d'instaurer une tranche supérieure d'impôt sur le revenu pour compenser le manque à gagner qu'occasionnerait la suppression totale de l'ISF. C'est environ 3 milliards d'euros qu'il faudrait trouver en tenant compte de ce que rapporterait à l'État la suppression du bouclier fiscal.Mais l'instauration d'une nouvelle tranche d'impôt sur le revenu conduirait à taxer plus le travail pour financer la rente, ce qui reviendrait à donner le coup de grâce à l'idée du « travailler plus pour gagner plus ». Ce serait aussi revenir sur la démarche engagée en 2005 avec la simplification du barème de l'impôt sur le revenu qui s'était traduite par une réduction du nombre de tranches et un abaissement du taux marginal. A.E.Impôt sur le revenu

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :