Entre 10.000 milliards et 12.000 milliards de dollars...

David contre Goliath ? La région Île-de-France pèse bien peu au regard des masses financières qui seraient hébergées dans les paradis fiscaux. Certes, avec un budget de 4,5 milliards d'euros, la région est en contact régulier avec une dizaine d'établissements bancaires, au premier rang desquels BNP Paribas et HSBC. Chaque année, elle emprunte sur les marchés financiers quelque 650 à 700 millions d'euros. Et effectue quasiment tous les jours des transactions financières : sur une année, on relève près de 200 mouvements de trésorerie.Cela dit, l'évasion fiscale se joue sur une toute autre échelle. Selon le livre(*) de notre confrère de « La Tribune » Xavier Harel, « entre 10.000 et 12.000 milliards de dollars dorment à l'abri des regards dans les paradis fiscaux ». Quelque 70 pays, de tailles très variables, accueillent à bras ouverts des multinationales avides de réduire au maximum leurs impôts - les bénéfices sont logés dans ces paradis fiscaux tandis que les coûts restent localisés dans les pays à forte imposition. Entreprises, banques... beaucoup de structures sont concernées, sans oublier les cabinets d'audit et de conseil qui distillent de précieux conseils de défiscalisation. 200 milliards pour l'Europe Rien qu'en Europe, la fraude fiscale représenterait 200 milliards d'euros par an. Toujours selon l'enquête de Xavier Harel, de 2 % à 3 % du PIB des pays développés se réfugieraient chaque année dans les paradis fiscaux. Et l'impact de cette évasion fiscale est encore plus lourd pour les pays en développement. Chaque année, entre 800 et 1.000 milliards de dollars quittent illicitement le Sud. Pour chaque euro d'aide à ces pays, ce sont dix euros qui sortent en catimini. En septembre 2009, une plate-forme d'ONG et de syndicats a lancé la campagne « Stop paradis fiscaux » avec un message : on peut agir à tout niveau, même local, contre les paradis fiscaux. S. T.(*) « La Grande Évasion, le vrai scandale des paradis fiscaux », Xavier Harel, Éditions Les Liens qui Libèrent, 281 pages, 20 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.