en bref

 |   |  283  mots
Le comité central d'entreprise (CCE) du groupe Crédit du Nord a voté le 22 juillet le déclenchement d'un droit d'alerte au sujet du programme Convergence, par lequel sa maison mère, la Société Généralecute; Générale, entend faire migrer tous ses réseaux de détail vers un système informatique unique. Sous l'impulsion des syndicats CFDT, CFTC, CGT et FO, le CCE a mandaté un expert pour tirer au clair les conséquences de ce projet, qui pourrait selon eux se solder par des « centaines de suppressions de postes ». Estimant n'avoir pas été valablement consulté, le CCE compte en outre saisir la justice en référé pour obtenir la suspension du programme. Les banques des pays touchés par la crise de la dette souveraine (Portugal, Irlande, Italie, Grèce et Espagne) vont devoir refinancer pour 122 milliards de dollars, soit 93 milliards d'euros, d'obligations arrivant à échéance d'ici la fin de l'année 2010, selon des données compilées par Bloomberg. Dans le cadre de son recentrage sur l'Europe et le bassin méditerranéen, la banque Crédit Agricolegricole va céder sa filiale djiboutienne Banque Indosuez Mer Rouge (BIMR) au groupe Bank of Africa présente dans 12 pays d'Afrique, selon un communiqué publié lundi. L'actif de la BIMR serait valorisé autour de 30 millions d'euros. Le Crédit Agricolegricole a aussi annoncé lundi l'acquisition de la majorité des actions de la société belge de gestion privée Dresdner Van Moer Courtens (DVMC, gestion de fortune), ancienne filiale de la banque allemande Commerzbank. Cette société sera fusionnée avec Crédit Agricolegricole gestion privée Belgium et rebaptisée Crédit Agricolegricole Van Moer Courtens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :