Le chômage allemand au plus bas depuis 1991

 |   |  352  mots
Certes, le nombre de chômeurs a augmenté au mois de décembre en Allemagne. Quelque 88.000 personnes de plus étaient comptabilisées parmi les personnes sans emploi et à la recherche d\'un travail par l\'Agence pour l\'emploi allemand qui publie ses chiffres ce jeudi. Ce qui porterait à 6,7% le taux de chômage sur cette période. Toutefois, en données corrigées des variations saisonnières, la hausse est bien plus faible - le chiffre de 3.000 nouveaux chômeurs retenu se révèle bien éloigné des 11.000 attendus par les analystes de l\'agence Dow Jones NewsWire. \"Le marché du travail a réagi de manière robuste sur la fin de l\'année à la dégradation de la situation économique. Mais les traces en sont néanmoins visibles\", a expliqué Frank Weise, le président de l\'Agence pour l\'emploi dans un communiqué. Cet été, le marché du travail a déjà connu des turbulences avec une légère hausse du chômage en août et surtout une hausse du recours au chômage partiel.Records battusToutefois, sur l\'ensemble de l\'année, les chiffres du chômage signalent la très forte résistance du marché allemand. Le taux d\'actifs sans emploi descend à 6,8% (soit 2,897 millions de personnes concernées par le chômage), battant le record de 2011 pour atteindre le plus bas niveau depuis 22 ans. Dans le même temps, le nombre de personnes ayant un emploi battait lui aussi un record, cette fois pour la sixième année consécutive. Ces chiffres sont, plutôt de bonne augure pour la chancelière qui a mis en garde les Allemands contre les difficultés économiques qu\'ils risquaient de rencontrer au cours de cette année 2013 marquée par des élections législatives outre-Rhin.Le \"Kurzarbeit\" prolongéEt pour tenter de préserver cette exception face à la crise européenne, Angela Merkel a décidé d\'étendre de 6 à 12 mois le \"Kurzarbeit\", le fameux chômage partiel qui a déjà permis au marché du travail allemand de résister en 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :