La production du Gabon interrompue

 |   |  122  mots
La Libye n'est pas le seul pays africain à connaître des difficultés de production. Au Gabon, les deux principales compagnies, Total et Shell ont annoncé lundi des arrêts de leurs capacités de production après le démarrage d'une grève de l?Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) qui s'oppose au recrutement d'expatriés dans le pétrole gabonais. Huitième producteur africain, le pays produit 240.000 barils de pétrole par jour, principalement destinés à l'exportation. La production du Nigeria, qui a baissé en mars selon les statistiques de l'Opep, inquiète. Des élections prévues ce week-end ont été reportées pour cause de chaos. Le pays produit environ 2 millions de barils par jour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :