Martine Aubry en 2012

 |   |  213  mots
En visite à Pékin en tant que présidente de Lille Europe, Martine Aubry s'est laissée aller à quelques confidences auprès de patrons français implantés en Chine. Elle s'est inquiétée de la médiocre attractivité des universités françaises auprès des meilleurs étudiants chinois, de la faiblesse des investissements de la Chine en France, et de la montée de l'industrie chinoise dans les hautes technologies qui ont fait la force de la France. Dernière confidence : en 2012, elle se verrait bien « ministre de la culture ». Oui, vous avez bien lu : la présidence, ce n'est pas pour elle. L'assemblée générale de Canal Plus SA a élu au conseil d'administration Brigitte Longuet, avocate à la cour et épouse du sénateur UMP de la Meuse, Gérard Longuet. Elle remplace Jacques Chancel (82 ans), dont le mandat arrivait à expiration. Pour l'aider à dépenser au mieux le volet numérique du grand emprunt, René Ricol a recruté Benoît Loutrel au poste de « directeur du programme économie numérique ». Diplômé de Polytechnique et de l'ENSAE, il a débuté à l'Insee, puis à la Banque mondiale, avant de rentrer en 2004 au régulateur des télécoms, l'Arcep, dont il était directeur général adjoint depuis 2007.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :