Monsanto : François Hollande veut maintenir le moratoire sur le MON810

Exit la décision prise par le Conseil d\'Etat, jeudi, d\'autoriser la culture du maïs OGM MON810 de Monsanto. Lors d\'une visite en Dordogne, le chef de l\'Etat a réaffirmé, ce vendredi 2 août, sa volonté de prolonger le moratoire mis en place sur la culture de ce maïs transgénique en précisant qu\'il était toutefois nécessaire de \"sécuriser juridiquement cette décision sur le plan national et surtout sur le plan européen\".\"Pourquoi nous avons fait le moratoire sur les OGM ? Non pas parce que nous refusons le progrès, mais au nom du progrès. Nous ne pouvons pas accepter qu\'un produit, un maïs, puisse avoir des conséquences défavorables sur les autres productions\", a poursuivi François Hollande, en visite dans une ferme près de Sarlat. La veille, le Conseil d\'Etat a décidé de suspendre ce moratoire pour non conformité avec le droit européen.Une décision prise avant les prochaines semis Les ministres de l\'Agriculture et de l\'Écologie, Stéphane Le Foll et Philippe Martin, ont, dès l\'annonce de cette décision, rappelé \"l\'engagement du gouvernement (de) maintenir le moratoire sur la mise en culture de semences OGM\". Stéphane Le Foll a d\'ailleurs certificié que cette promesse devait être tenue \"avant les prochains semis qui auront lieu entre avril et juin 2014\". 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.