un pdg bousculé

 |   |  99  mots
En quatre ans à la tête de France Télévisions, Patrick de Carolis a pris des cheveux blancs. En arrivant, il était déterminé, avec son complice Patrice Duhamel, à imprimer un virage éditorial, à débarrasser la maison des lourdeurs d'une grande entreprise publique, où l'ancien journaliste, présentateur de magazines TV, avait longtemps travaillé. C'est lui qui a été bousculé quand, en janvier 2008, Nicolas Sarkozy a annoncé sans crier gare la suppression de la publicité. Depuis deux ans, il fait front, droit dans ses bottes pour défendre ses budgets et mener quand même sa réforme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :