« On complexifie encore les mécanismes »

 |   |  323  mots
STRONG>Marc Darnault Associé chez OptimaretraiteCette réforme des retraites est-elle satisfaisante ?Outre les grandes lignes que tout le monde connaît, le gouvernement aurait pu profiter de l'occasion pour remettre à plat le régime des retraites dans son ensemble. Durée de cotisation, taux plein, décote... ces notions sont trop abstraites pour le public et on a compliqué les mécanismes au lieu de simplifier les calculs. La retraite par points, au moins, offre une bien meilleure lisibilité. La réforme multiplie pourtant les possibilités d'être informé à chaque étape de sa carrière...C'est vrai, et l'on ne peut que s'en réjouir. Mais je trouve aberrant de voir inscrit, noir sur blanc, dans le projet de loi que « les informations et données transmises n'engagent pas la responsabilité des organismes qui les ont délivrées ». Imaginez une société de conseil qui écrirait une telle phrase dans ses contrats ! Le texte est-il cohérent par rapport aux annonces ?Oui, dans les grandes lignes. Mais bien que le gouvernement ait réaffirmé le principe des carrières longues, je n'ai pas vu une seule ligne à ce sujet dans le projet de loi définitif. Même si ce sera précisé par décret, il aurait fallu en parler un minimum. Pour l'instant, nous sommes dans le flou et dans l'incapacité de conseiller nos clients. Idem pour la convergence des différents taux de conversion, un temps évoquée, mais absente du texte définitif. Quelles sont les prochaines grandes étapes ?Si la loi est promulguée, on va bien entendu attendre avec impatience les décrets. Mais la grande question est de savoir ce que feront les régimes complémentaires, à commencer par ceux des salariés (caisses Arrco et Agirc). Ils devraient s'aligner sur le régime général, mais ils auraient dû prendre la parole bien plus tôt. Propos recueillis par Alexandre Phalippou

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :