Edito : la stratégie payante de « La Tribune »

 |   |  423  mots
Les chiffres OJD de diffusion de la presse quotidienne nationale pour 2008-2009 viennent d'être rendus publics. Dans une période où tous les titres accusent une stagnation, voire une baisse de leur diffusion, ces chiffres font état d'un recul des ventes OJD pour « La Tribune » de 10 % l'an dernier. Ces chiffres ne reflètent plus, à nos yeux, la réalité du dynamisme d'un journal. Depuis son acquisition, il y a deux ans, Alain Weill et ses équipes ont mis en oeuvre une politique de rupture qui vise à rétablir les comptes du quotidien et à engager son basculement vers le numérique. Notre stratégie vise à substituer la diffusion en kiosque coûteuse par une diffusion qualifiée durable. La rupture a été éditoriale. Elle a été plébiscitée par nos lecteurs. Elle a porté aussi sur la politique commerciale et sur les modes de diffusion. Toute la diffusion déficitaire a été supprimée, soit 10.000 copies. La priorité a été donnée au développement du service portage à domicile avant 7h30 (un excellent accueil), assortie d'une offre tarifaire exceptionnelle à 10 euros par mois et d'un travail privilégié en direction de réseaux partenaires pertinents (compagnies aériennes, clubs de sport, hôtels...). « La Tribune » a rencontré, sur ces nouveaux canaux, un grand succès. Un succès qui n'est pas pris en compte, pour des raisons conventionnelles, dans les chiffres de vente OJD. 4.000 abonnés payants non comptabilisésConcrètement, « La Tribune » a, par exemple, réussi à attirer, l'an dernier, près de 4.000 nouveaux abonnés grâce à son offre à 10 euros. Elle s'inspire là de ce que font le « Wall Street Journal » (une réduction de 50 %) ou le « Financial Times » (un discount de 70 %). Ces abonnements à prix réduits y sont intégrés dans les chiffres de ventes. En France, nos 4.000 nouveaux abonnés sont assimilés à des « acheteurs » de gratuits. Ils ne sont pas pris en compte dans les chiffres de vente « diffusion France payée » OJD, indicateur utilisé par nos confrères, mais dans la « diffusion totale ». En janvier 2010, la diffusion réelle de « La Tribune » est en progression. La diffusion totale payante est passée de 73.338 en janvier 2009 à 80.883 estimés en janvier 2010, soit une augmentation de 10,3 %. « La Tribune » compte aujourd'hui plus de 200.000 abonnés à ses newsletters et près de 20.000 abonnés à son édition numérique. Tous les efforts entrepris depuis bientôt deux ans sont payants : ils permettent une amélioration de nos résultats tout en garantissant la qualité et l'indépendance des éditions de « La Tribune ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :