Immobilier de luxe : les prix fondent à Paris

 |   |  309  mots
Les prix de l\'immobilier chutent à Paris... mais seulement dans le grand luxe. Selon le spécialiste de l\'immobilier résidentiel haut de gamme, Barnes, les transactions supérieures à 2 millions d\'euros ont fortement chuté en 2012, de 42%, entrainant une baisse des prix de 10 à 15%. \"Les propriétaires des biens au-dessus de 2 millions d\'euros sur la Rive Droite et au-dessus de 3 millions d\'euros sur la rive gauche anticipent une baisse des prix et acceptent des offres inférieures de 10 à 15% par rapport aux prix de vente de janvier 2012\", explique Thibault de Saint Vincent, président de Barnes. Son groupe a du coup dans son catalogue \"trois fois plus de biens de plus de 2 millions d\'euros qu\'en janvier dernier\", ajoute-t-il.Rien ne perturbe les acheteurs de biens d\'exceptionLes transactions ont également baissé de 28% pour les biens inférieurs à 2 millions d\'euros, mais le marché reste actif comme le marché parisien \"classique\", et les prix sont stables. Un bien de luxe dans le 16e arrondissement parisien s\'achète aujourd\'hui à 10.000 euros le mètre carré, estime Thibault de Saint Vincent. Ce sont en fait les ventes de biens d\'exception (de 20.000 à 40.000 euros du mètre carré) qui ne sont touchées par aucun facteur. Avec en général une vue imprenable sur la Seine, sur les grands monuments, que ce soit rive gauche ou rive droite, ils restent très prisés des investisseurs internationaux non européens. L\'achat \"plaisir\", souvent recherché par certains investisseurs du Moyen-Orient qui ne comptent pas ce qu\'ils dépensent, reste d\'actualité dans la capitale. En revanche, les fonds du Qatar, pays fasciné par Paris selon Barnes, sont eux plus à la recherche d\'investissements rentables.>> Pour aller plus loin :- Les prix au mètre carré rue par rue- Notre espace diagnostics immobiliers- Toutes nos annonces immobilière

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :