Activision surfe sur le succès de Call of Duty

 |   |  435  mots
cite>Activision profite à plein de Modern Warfare 2, le dernier opus de Call of Duty sorti en novembre dernier. Le premier éditeur mondial de jeux vidéos, détenu à 53% par Vivendi, a doublé son bénéfices au premier trimestre 2010 à 381 millions de dollars. Le chiffre d'affaires a fait un bond 33% à 1,31 milliard de dollars. Modern Warfare 2 a été numéro un des ventes aux Etats-Unis et en Europe. L'éditeur a également lancé un complément au jeu, Stimulus Package pour Xbox Live, vendu 15 dollars l'unité qui a été téléchargé à plus d'un million d'exemplaires les 24 premières heures de sa sortie. Conjoncture difficileLe groupe compte toujours sur son jeu massivement multijoueurs World of Warcraft, dont les revenus des abonnements pèsent un quart de son chiffre d'affaires. Ils ont quand même enregistré un recul de 8% au premier trimestre 2010. Si les ventes de jeux sur Xbox 360 et PlayStation 3 sont en forte hausse, ce n'est pas le cas des jeux pour la Wii de Nintendo, la console elle-même étant sur la voie du déclin. « C'est difficile mais je suis sûr que Nintendo travaille déjà sur des innovations », indique à la Tribune le directeur général d'Activision Thomas Tippl. Tout en relevant légèrement ses prévisions sur l'année, Activision reste prudent. « Il y a toujours beaucoup d'incertitudes dans l'économie, surtout en Europe avec l'euro », explique Thomas Tippl. Activision travaille maintenant sur le prochain opus de Call of Duty, baptisé Black Ops qui devrait sortir cet été. Car dans les jeux vidéos, une franchise, en l'occurence Call of Duty, peut avoir plusieurs séries de jeux différents (Modern Warfare ou World at War ici). Deux cents personnes travaillent sur ce jeu qui sera multiplateforme. C'est notre studio Treyarch qui développe le jeu », indique Thomas Tippl. Un tiers des effectifs Ce n'est donc pas Infinity Ward, le studio à l'origine de Modern Warfare, dont les salariés sont en délicatesse avec Activision, qui a hérité de ce projet. Ses deux dirigeants Jason West et Vince Zampella ont été mis à pied (lire la Tribune du 30 avril). 38 employés ont porté plainte contre l'éditeur lui réclamant entre 75 et 125 millions de dollars pour non paiement des royalties. Trente cinq salariés étant parti, il ne reste plus « qu'entre 60 et 65 personnes » dans le studio. Pourtant, un autre opus de Call of Duty est déjà programmé pour 2011. On attendait un Modern Warfare 3. Qui le développera ? « Tout ce que je peux vous dire c'est qu'on a comme objectif de sortir un gros titre par an, à l'automne », indique Thomas Tippl.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :