Ford continue "à évaluer la situation"

 |   |  205  mots
Le sentiment d’incertitude domine. Lors d\'un congrès automobile organisé à Berlin, Alan Mulally, le directeur général de Ford, est revenu sur le récent vaste plan de restructuration de ses usines en Europe. Las, il a affirmé, que \"ce que nous pouvions faire, nous l\'avons fait\", d’après l’AFP. \"C\'est la bonne chose à faire pour tout le monde, ajuster notre production à la demande mondiale. Si on ne le fait pas, on produit trop de véhicules\", a-t-il renchéri.Disparition de deux usines en Grande-BretagneSurtout, il précise que le groupe \"va continuer sur cette voie, aussi difficile cela soit-il, car sinon on ne peut pas investir dans l\'avenir et rester en activité\". D’après Alan Mulally, Ford va \"continuer à évaluer la situation\", liée à \"la situation macroéconomique\".Pour mémoire, Ford a dévoilé un plan de restructuration fin octobre prévoyant notamment la disparition de deux usines en Grande-Bretagne et la fermeture d\'un site en Belgique. Au total,  6.200 salariés sont concernés, ce qui représente 13% de ses effectifs dans cette zone, où le constructeur est confronté comme le reste du secteur à des surcapacités et à une demande en berne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :