brèves

 |   |  421  mots
La demande de suspension de la scission de Fortis rejetéeLa justice belge a rejeté un recours d'actionnaires minoritaires de Fortis visant à suspendre la décision de scission du groupe de services financiers et la vente d'une partie de ses activités à BNP Paribas. Quelque 2.300 actionnaires, représentés par l'avocat Mischael Modrikamen, avaient demandé à la justice belge d'annuler le démantèlement de Fortis par les gouvernements néerlandais et belge et la vente des activités du groupe en Belgique et au Luxembourg à BNP Paribas.Les banques vénézuéliennes rappelées à l'ordreLe président Hugo Chavez a créé un mouvement de panique au Venezuela en fermant plusieurs banques accusées d'opérations irrégulières. En une semaine, l'État vénézuélien a fermé sept banques privées de petite taille, à capitaux nationaux, qui représentaient 8 % des dépôts. « C'étaient de petites banques gouvernées par des grands escrocs », a résumé le président socialiste vénézuélien. Résultat : de longues files d'attente aux portes de plusieurs banques sont apparues ces derniers jours dans Caracas. Les analystes se veulent rassurants. Ils pensent que Chavez ne souhaite pas nationaliser les banques privées mais assainir le secteur.La titrisation liée à l'immobilier commercial souffre aux États-UnisLes incidents de paiements sur les créances titrisées adossées à l'immobilier commercial (CMBS) ont enregistré un record au troisième trimestre aux États-Unis, selon les chiffres de la Mortgage Bankers Association publiés lundi. Le pourcentage de CMBS affichant un arriéré de paiement supérieur à 30 jours a atteint son plus haut niveau depuis la création en 1997 de la statistique, à 4,06 % contre 1,17 % un an plus tôt.Forte baisse de l'activité comptant de Nyse-Euronext en novembreSelon les données publiées mardi par la Bourse transatlantique, le volume moyen des transactions quotidiennes au comptant a baissé sur un an de 10,2 % en Europe, à 1,3 million, et de 40,4 % aux États-Unis, à 2,46 millions. Cette évolution est liée à la forte volatilité qui agitait les places financières mondiales il y a un an à la suite de Lehman Brothers. Le volume moyen quotidien sur les activités de dérivés européennes du groupe a en revanche progressé de 16,4 % à 4,3 millions.Statu quo monétaire au CanadaMalgré le net redressement du marché du travail, la Banque du Canada n'a pas cédé à la tentation australienne. Elle a maintenu son taux directeur à 0,25 % et a réitéré son engagement conditionnel à le laisser à ce niveau jusqu'à la fin du deuxième trimestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :