Le marché poursuit son retour dans le vert

1 mn

+0,56 %En repli dans les premiers échanges, le CAC 40 s'est vite repris. Malgré tout, la tendance est restée hésitante jusqu'à l'annonce irlandaise de l'adoption des premières mesures d'austérité. Le CAC 40 a terminé la séance sur un gain de 0,56 % à 3.831,98 points. Sur l'année, le repli annuel de l'indice parisien n'est plus que de 2,65 %.Si la tempête s'apaise depuis quelques jours en Europe, des questions demeurent tout de même. Aucune mesure significative n'a été prise par les ministres des finances de l'Eurogroupe lors de leur réunion de lundi. Pourtant, le Portugal, l'une des cibles identifiées, a demandé expressément de trouver des mécanismes pour résoudre la crise. Par ailleurs, les dossiers macro-économiques du moment (tension sur les taux des États-Unis, politique monétaire chinoise, divergence entre Bruxelles et l'Allemagne...) sont toujours présents. À cela s'ajoute la menace par Moody's de retirer le triple «A» des États-Unis. Une alerte qui ne devrait pas laisser les investisseurs de marbre. Mais le marché a préféré se concentrer sur les bonnes nouvelles du jour bénéficiant en premier lieu aux valeurs financières. Axa s'est adjugé 3,07 %, Société Généralecute; Générale 2,99 %, BNP Paribas 2,70 %, Crédit agricole 1,54 % et Natixis 0,79 %. EADS (+ 3,12 %) a profité de déclaration de son directeur financier. Sanofi Aventis s'est adjugé 1,23 %. Selon Reuters, le français pourrait faire une nouvelle offre dans le cadre de son OPA sur Genzyme. Hors CAC, Eiffage a gagné 1,41 % après l'annonce de la nomination de Pierre Berger au poste de directeur général. Dirigeant actuellement chez Vinci (principal concurrent d'Eiffage) il prendra ses fonctions début 2011.

1 mn