Fiat licencie en Pologne, dans l'usine qui fabrique l'emblématique 500

 |   |  369  mots
Aïe. Fiat annonce 1.500 suppressions d\'emplois dans sa première usine europénne, celle de Tychy (Pologne), pourtant réputée pour être la plus compétitive du groupe turinois sur le Vieux continent. Pourtant, s\'il y a bien un site emblématique, c\'est celui-là, puisqu\'il fabrique les... 500. Le constructeur auto italien explique ces suppressions de postes par les difficultés sur le marché européen. La situation \"très négative\" sur le marché de l\'automobile \"provoque un suremploi de 1.500 salariés et oblige la société à lancer à partir d\'aujourd\'hui la procédure de licenciements collectifs prévus par la loi\",  affirme le communiqué de Fiat Auto Poland suite à une une réunion avec les syndicats. La crise commence donc à frapper les usines à bas coûts d\'Europe de l\'est. Une première. Ces sites sont en effet traditionnellement préservés, face à ceux d\'Europe occidentale réputés plus coûteux. Production divisée par deuxLa production de l\'usine de Tychy a baissé de 600.000 véhicules en 2009 (soit le plus gros volume des usines auto d\'Europe de l\'est) à moins de 350.000 cette année, assure le consortium piémontais. Elle pourrait descendre en dessous de 300.000 l\'an prochain. Soit une chute de 50% en quatre ans. Inquiétant, la 500 étant le véhicule le plus populaire avec la Panda de la gamme Fiat. Il est vrai que, au 1er janvier, Tychy arrêtera la production du modèle Panda II. La nouvelle Panda III, elle, est produite à Pomigliano, dans le sud de l\'Italie. Le site de Tychy continuera toutefois la production du modèle 500, ainsi que de Lancia Ypsilon et de la Ford Ka aux termes des accords avec l\'américain.Europe de l\'est, paradis des usines autoEn Europe orientale, Fiat dispose aussi de l\'usine serbe de Kragujevac. PSA, Volkswagen et le coréen Hyundai-Kia fabriquent en Slovaquie et en République tchèque. Ford et Renault produisent en Roumanie, la firme au losange assemblant aussi les Twingo en Slovénie. Mercedes et Audi ont une production en Hongrie, tout comme le japonais Suzuki. Toyota produit aussi des composants mécaniques en Pologne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :