ConcurrenceIsraël et Irlande courtisent Intel pour l'i...

 |   |  342  mots
Israël et Irlande courtisent Intel pour l'implantation de son nouveau siteTel-Aviv propose des subventions publiques, Dublin un faible taux d'imposition.Israël et l'Irlande sont engagés dans une course au coude-à-coude pour séduire Intel. Le géant mondial des microprocesseurs doit en effet annoncer le mois prochain où il va installer une deuxième usine spécialisée dans une nouvelle technologie dite des 22 nanomètres, la nouvelle génération de « chips » qui doivent être mises sur le marché en 2012.Pour remporter le contrat, les deux pays, où Intel est déjà solidement implanté, font assaut d'amabilité. L'Irlande a ainsi proposé un très faible taux pour les impôts sur les sociétés, tandis que le gouvernement israélien examine la demande d'Intel de 400 à 500 millions de dollars de subventions publiques sur un montant total d'investissements de 2,7 milliards de dollars en vue de moderniser son site de production de Kiryat Gat, au sud de Tel-Aviv.l'état hébreu bien placéSur le papier, Israël paraît bien placé. L'an dernier, en effet, Intel en Irlande a plutôt réduit la voilure en termes de personnel avec quelque 4.500 employés. En revanche, la branche israélienne a connu un millésime record avec des exportations qui ont fait un bond de 145 % à 3,4 milliards de dollars, soit l'équivalent de 10 % de la totalité des ventes israéliennes à l'étranger. Le mastodonte américain emploie 6.300 personnes et compte aussi un réseau de trois centres de recherche et de développement.Ce succès est non seulement dû à la concentration de « cerveaux », mais aussi à la « générosit頻 des différents gouvernements. Ces derniers n'ont pas hésité à mettre la main à la poche et à verser l'équivalent de 1,2 milliard de dollars de subventions sous différentes formes tandis qu'Intel a effectué, durant cette période, 7,3 milliards de dollars d'investissements en Israël contre près de 8 milliards de dollars en Irlande.Pascal LACORIE, à JérusalemLe géant américain emploie 4.500 personnes en Irlande et 6.300 en Israël.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :