Une progression régulière des encours gérés

 |   |  200  mots
Fin juin 2010, les encours gérés en épargne salariale s'établissaient à 84,6 milliards d'euros, selon l'Association française de la gestion financière (AFG). Ils sont stables par rapport à décembre 2009 et progressent de 11 % sur un an (juin 2009 à juin 2010). L'actionnariat salarié représentait environ 39 % des encours, contre 61 % pour les fonds diversifiés. Les montants accumulés en juin 2010 sont proches du pic atteint avant la crise financière au mois de juin 2007, date à laquelle les encours avaient dépassé allègrement la barre des 90 milliards d'euros. La perception immédiate de la participation, qui est possible depuis 2009, n'a pas enrayé l'accroissement de l'épargne salariale, les deux tiers des salariés optant pour un placement de leur participation. Pour rappel, jusqu'en 1998 avant le lancement des différentes réformes dont le but était de promouvoir cette épargne, celle-ci représentait à peine plus de 35 milliards d'euros. Depuis, la progression est régulière et les derniers ajustements adoptés dans le cadre de la loi de réforme des retraites en 2010 devraient encore accentuer cette tendance en simplifiant les dispositifs. À noter, la croissance importante des fonds d'investissement socialement responsable (ISR) et des fonds solidaires à respectivement + 50 % et + 18 % sur six mois.R. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :