Quarante millions d'internautes en France

 |   |  532  mots
Disparu le spectre du Minitel, qui aurait expliqué le retard des Français en matière d'utilisation d'Internet. Le Web est résolument entré dans la vie quotidienne de nos compatriotes, et dans ses usages les plus récents comme les réseaux sociaux. L'enquête réalisée en juin par le Crédoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) pour le régulateur des télécoms, l'Arcep, et le Conseil général de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGIET), qui dépend de Bercy, montre en effet que la diffusion des technologies a progressé à un rythme rapide dans les foyers. Désormais, les trois quarts des Français sont équipés d'un ordinateur à domicile (76 % contre 69 % il y a deux ans) et ils sont presque autant connectés à Internet (71 %). En moyenne, 65 % des ménages ont un accès à l'Internet fixe, pour l'essentiel par ADSL, ce qui place la France au sixième rang des pays européens, derrière les pays du Nord comme les Pays-Bas, la Suède, le Danemark, mais devant les grands pays de l'Union européenne comme le Royaume-Uni et l'Allemagne et 8 points au-dessus de la moyenne (57 %). Au total, l'Hexagone compte près de 40 millions d'internautes, 3 millions de plus que l'an dernier. Et pour la première fois, plus d'un Français sur deux (53 %) se connectent quotidiennement, contre un peu plus d'un tiers (36 %) en 2007. Malgré l'explosion attendue des ventes de smartphones en cette fin d'année, l'accès par l'Internet mobile progresse doucement et concerne 15 % des équipés en mobile, soit 7 millions de personnes. Pour la première fois, l'enquête s'est intéressée au téléchargement d'applications, qui a 4,5 millions d'adeptes, alors que regarder la télévision sur son mobile reste une pratique marginale qui stagne (2 millions d'individus). L'âge, critère déterminantL'usage ayant connu « une croissance fulgurante et sans précédent » est la participation aux réseaux sociaux, puisque environ 19 millions de Français, soit la moitié des internautes, sont inscrits à au moins l'un d'entre eux. C'est 7 millions de plus que l'an dernier. Plus d'un tiers de la population de plus de douze ans (36 %) est donc familière du Web 2.0, contre seulement 23 % il y a un an. Le taux grimpe à plus de 75 % chez les 12-24 ans. Facebook compte environ 16,5 millions de membres dans l'Hexagone, Copains d'Avant arrive deuxième avec 7,5 millions de membres. Pratique également en forte croissance mais plus masculine, les jeux en réseau séduisent 11 millions de personnes, soit un individu sur cinq, contre 11 % en 2007. Enfin, témoignant de la place prise par Internet dans le quotidien des Français, le temps passé à surfer par semaine (15 heures pour ceux disposant d'une connexion) se rapproche du nombre d'heures passées devant la télévision (17 heures). Chez les plus jeunes, le Web est déjà prédominant (19 heures contre 16 heures de télévision chez les 18-24 ans). Plus généralement, l'âge reste le critère déterminant dans l'usage d'Internet : quand 99 % des 12-17 ans se déclarent internautes, ils ne sont plus que 52 % des 60-69 ans, un score plus qu'honorable, et 20 % des plus de 70 ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :