moisson inégale Comme toujours, les mai­sons de ventes publ...

 |   |  191  mots
moisson inégale Comme toujours, les mai­sons de ventes publiques se calent sur Paris Photo pour organiser leurs dispersions. Comme toujours, la moisson se révèle inégale. La SVV Millon-Cornette de Saint-Cyr ouvre le bal le 16 novembre avec 500 clichés d'Ilse Bing, estimés entre 300 et 15.000 euros. Surnommée « la reine du Leica », cette photographe a été influencée tant par le Bauhaus que par le surréalisme. La photographie primitive sera à l'honneur le 18 novembre avec un daguerréotype du baron Gros proposé par Binoche-Giquello pour 350.000 à 500.000 euros. Yann Le Mouël, lui, fait la part belle le 21 novembre à un tirage sur papier salé d'Eugène Cuvelier, merveilleux paysagiste du xixe siècle. Piasa propose enfin le 20 novembre un vrai méli-mélo, entre une photo de Mick Jagger (voir ci-dessous) par Cecil Beaton (500 à 600 euros) et dix vues prises à Rome, Pise et Venise par Girogio Somer en 1875 (800 à 1.200 euros). La SVV Jean-Marc Delvaux a choisi de se démarquer de la saison photo en orchestrant, le 18 décembre, la vente d'un ensemble d'?uvres d'Édouard Baldus et Gustave Le Gray issu de l'atelier du peintre Gabriel Prieur. A. G.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :