La Caisse des Dépôts remanie son état-major

Sauvetage de Dexia, création du Fonds stratégique d'investissement (FSI), fusion de Transdev et Veolia Transport, investissement dans La Poste... Sollicitée à de nombreuses reprises depuis le début de la crise, la Caisse des Dépôts a changé de visage. Dans les années 50, la priorité était au financement du logement social. Elle est désormais au renforcement des fonds propres des entreprises. La réorganisation en cours au sein de l'état major de la Caisse des dépôts en témoigne. Celle-ci sera présentée aux partenaires sociaux à l'occasion du CMPC (Comité mixte paritaire central) du 21 juin.Le 1er mai dernier, Antoine Gosset-Grainville a ainsi été nommé directeur général adjoint (DGA) en charge du pilotage des finances, de la stratégie et des participations, ainsi que des activités internationales du groupe. Outre un département spécialement dédié au développement des filiales et des participations, et des chargés de mission, il s'appuierait sur trois directions. Alain Quinet, qui était jusque là considéré comme le numéro 2 de l'institution (actuellement en charge des finances, de la stratégie et du développement durable), resterait responsable des finances, au moins dans un premier temps. Il prendrait en parallèle la présidence non exécutive d'Egis.La direction du pilotage stratégique, du développement durable et des études serait confiée à un nouveau directeur, a priori recruté en interne. Pour le pilotage des filiales, il serait appelé à collaborer avec les équipes du département chargé du développement des filiales et des participations, lesquelles devraient être dirigées par Sabine Schimel. Laurent Vigier, à la tête de la nouvelle direction des affaires européennes et internationales, devrait notamment continuer à développer les partenariats avec les autres institutions financières de long terme (à l'image des fonds Marguerite, InfraMed ou encore du fonds franco-chinois dont le closing devrait être signé en septembre). Par ailleurs, le remplacement de Louis Quétier au poste de secrétaire général par André-Laurent Michelson, l'actuel directeur des Fonds d'Epargne, tel que l'indiquaient « Les Echos » la semaine dernière, est toujours suspendu à la parution d'un décret. Celui-ci permettra de nommer aux postes de secrétaire général (et de caissier général) quelqu'un qui à l'origine ne fait pas partie des cadres de direction de la CDC. Arrivé rue de Lille en 2003, André-Laurent Michelson venait du ministère de l'Economie et des Finances. Benjamin Dubertret, son actuel numéro 2, apparaît comme le candidat légitime pour lui succéder à la direction des fonds d'épargne.Un autre poste est à pourvoir depuis l'annonce du départ de Gilles Michel du Fonds Stratégique d'Investissement. Visiblement, les candidats ne manquent pas. Le directeur général de la Caisse des Dépôts, Augustin de Romanet, devrait donc être en mesure de soumettre pour avis une liste de noms à l'exécutif dès la première semaine de juillet. C'est ensuite le conseil d'administration du FSI qui devra se prononcer sur la candidature retenue. Le successeur de Gilles Michel devrait être connu avant la fin du mois de juillet.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.