L'Etat a provisionné 10 millions d'euros pour indemniser les victimes des essais nucléaires

 |   |  224  mots
Le projet de loi de finances (PLF) a mis en place une provision de 10 millions d\'euros au budget 2013-2015 en vue d\'une indemnisation des victimes des essais nucléaires. L\'Etat a reçu plus de 700 dossiers mais seulement \"quatre d\'entre eux ont fait l\'objet d\'une réponse positive, pour en moyenne un montant de 65.000 euros par dossier\", a récemment précisé le ministre délégué auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants, Kader Arif. \"Compte tenu des 150.000 personnes qui pourraient être concernées, la provision prévue devrait suffire\".Une priorité\"Il s\'agit pour moi d\'une priorité : le gouvernement cherchera à accélérer le processus d\'indemnisation et répondra à toutes les demandes\", a expliqué Kader Arif. Le PLF prévoit éun assouplissement des règles d\'indemnisation en vue d\'une augmentation des mises en paiement. Quelque 150.000 civils et militaires ont participé aux 210 essais nucléaires français conduits de 1960 à 1996 au Sahara algérien et en Polynésie française. Une information judiciaire contre X a été ouverte en septembre 2004 à Paris relatives aux conséquences sur les personnes civiles et militaires qui y assistaient des essais nucléaires français, menés au début des années 1960 au Sahara, et jusqu\'à 1996 en Polynésie française.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :