« Malgré des bons chiffres macroéconomiques aux États-Unis comme en Europe, les vieilles peurs restent. Le problème des dettes souveraines assombrit l'humeur des marchés. »

 |   |  10  mots
STRONG>Bertrand Lamielle, Direction de la gestion de B*Capital

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :