9 % des enfants jouent plus de quatre heures par jour

 |   |  140  mots
Environ 9 % des enfants consacrent tellement de temps aux jeux vidéo qu'ils peuvent être considérés comme des joueurs pathologiques. Telle est la conclusion alarmante d'une étude publiée ce lundi par la revue « Pediatrics », et réalisée à Singapour durant deux années, sur 3.000 enfants et adolescents. Les 9 % de jeunes joueurs pathologiques passent 31 heures par semaine, soit un peu plus de quatre heures par jour, à jouer aux jeux vidéo, contre 19 heures « seulement » en moyenne pour l'ensemble des enfants sondés. Ces jeunes « accros » présentent, bien plus que les autres, le risque de souffrir de dépression, d'anxiété et de phobie sociale, selon la revue « Pediatrics ». Qui souligne que, dans le cas de ces enfants, la dépression ne précède pas la dépendance aux jeux vidéo, mais la suit bel et bien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :