Aegis employée pour le compte des États-Unis

 |   |  93  mots
Fondée en 2004 par Tim Spicer, ex-lieutenant colonel de l'armée britannique, Aegis Defence Services, est présente en Irak mais aussi en Afghanistan, au Kenya, au Népal et aux États-Unis - ces derniers l'ont payé 300 millions de dollars pour assumer des missions de coordination d'entreprises de sécurité en Irak. Tim Spicer, qui préside la société, a été impliqué dans une affaire de mercenariat pour réduire une rébellion en Papouasie-Nouvelle-Guinée, puis dans un trafic d'armes en lien avec la guerre civile au Sierra Leone. Y.P.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :