La concentration s'accélère

 |   |  288  mots
L'équipementier suédois Autoliv a annoncé hier qu'il allait acquérir des activités concurrentes de l'américain Delphi. En reprenant notamment l'usine mexicaine de Matamoros, le spécialiste des airbags et ceintures de sécurité espère accroître son chiffre d'affaires de 125 millions de dollars en 2010. Parmi les clients de Delphi figurent GM, Ford, Daimler, Hyundai ou le constructeur américain de poids lourds Navistar.Cette opération n'est qu'un exemple de la concentration en cours parmi les équipementiers auto. En début de mois, c'était le français Faurecia qui annonçait la reprise de l'américain Emcon Technologies, spécialiste des technologies de contrôle des émissions polluantes. Le fournisseur, contrôlé par PSA, s'intéresserait aussi aux actifs allemands, français et espagnols du plasturgiste suédois Plastal, selon le journal « Süddeutsche Zeitung ». Valeo a repris pour sa part 100 % d'une entreprise de compresseurs à Changchun, dans le nord-est de la Chine, qu'il détenait jusqu'ici partiellement. Il veut mener une politique d'« investissements sélectifs focalisés sur les pays émergents », avait récemment indiqué son patron, Jacques Aschenbroich. L'espagnol Gestamp acquiert quant à lui le site de l'allemand Edscha à Briey (Meurthe-et-Moselle), qui emploie 150 personnes. L'usine est spécialisée dans la fabrication de systèmes de charnières pour portières, toits ouvrants et pédaliers de freinage.Au sortir de la crise, et alors que nombre de sous-traitants se retrouvent exsangues ou en dépôt de bilan, les groupes les plus sains et dynamiques font leur marché à bon compte. Jean-Christophe Quémard, directeur des achats de PSA, n'affirmait-il pas dernièrement que l'amélioration de la compétitivité des équipementiers passait par des « fusions et rapprochements » ? A.-G. V.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :