Christine Lagarde prévoit un "avenir brillant" (sic) pour la zone euro

 |   |  254  mots
Christine Lagarde joue la carte de l\'optimisme. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) - dont l\'implication dans l\'affaire Tapie-Adidas aurait pu lui coûter sa place - a déclaré, ce jeudi, qu\'elle prévoyait \"un avenir brillant pour l\'Europe et qu\'il y a un avenir brillant pour la zone euro et pour l\'euro\". Des propos tenus lors d\'une visite à Vilnius en Lituanie. Pour s\'en convaincre, l\'ancienne ministre de l\'Economie parie \"sur la poursuite des réformes structurelles, le renforcement de l\'architecture européenne avec en particulier le projet d\'union bancaire\".La croissance devrait revenir au second semestreLe FMI table sur une croissance de 0,9% pour les 17 pays membres de la zone euro l\'année prochaine, après une contraction de 0,6% en 2013. Au premier trimestre 2013, le PIB de la zone euro a reculé de 0,2%. \"Nous ne devons pas oublier que la plupart des zones monétaires ont mis beaucoup de temps pour atteindre non seulement une union monétaire ou bancaire, mais une union budgétaire\", a-t-elle insisté lors d\'un débat à l\'Université de Vilnius.Mardi dernier, le commissaire européen aux Affaires économiques avait déjà prédi des jours meilleurs. Olli Rehn avait déclaré que les économies de la zone euro étaient en train de sortir lentement d\'une récession paralysante. D\'après l\'homme politique finlandais, le retour de la croissance est attendu pour la seconde moitié de 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :