Un vent d'optimisme souffle chez PSA

 |   |  322  mots
PSA devient plus optimiste. Le constructeur automobile a revu en effet à la hausse, mercredi, ses perspectives financières pour 2010. Il table désormais sur un « résultat opérationnel courant supérieur à 1,5 milliard d'euros pour l'année ». Soit 400 millions environ au second semestre, contre 1,13 milliard au premier. Le groupe vise aussi un bénéfice courant pour sa seule division automobile « à l'équilibre au second semestre ». La position financière nette à fin décembre 2010 « restera à un niveau comparable à celle de fin juin 2010 », soit ? 1,73 milliard. Elle sera donc « en amélioration par rapport à fin 2009 ».Handicaps structurelsCette embellie provient notamment d'une meilleure tenue des marchés. Pour l'année, le groupe mise à présent sur une « baisse de 5 % du marché en Europe » alors qu'en début d'année il prévoyait ? 10 %. Il estime que la « croissance sera de près de 20 % » en Chine (contre ? 15 % escomptés) et « proche de 10 % » en Amérique latine (contre ? 5 % à ? 10 % précédemment). Sur tous ces marchés, PSA prévoit d'augmenter sa part de marché.Durant les neuf premiers mois, son chiffre d'affaires a crû de 11,8 % à périmètre constant et ses ventes en volumes de 12,2 %, à 2.664.000 unités. Avec, en particulier, une hausse de 5,4 % en Europe. Sur chacune des grandes régions du monde, le groupe a progressé plus vite que les marchés. Grâce en particulier à quelques nouveaux modèles, comme le couple des petites Citroën C3 et DS3 ou le monospace compact Peugeot 3008 en Europe, mais aussi les Citroën C4 et C5 ou Peugeot 408 en Chine. Les utilitaires légers, dont PSA est un spécialiste reconnu, se sont également bien comportés.Le groupe n'en souffre pas moins toujours de ses handicaps structurels : concentration excessive de ses ventes sur la seule Europe, parts de marché encore faibles en Chine et en Amérique du Sud, non-présence en Inde, et faiblesse extrêmement marquée dans le haut de gamme. A.-G. V.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :