Musique de fête

 |   |  652  mots
STRONG>Disciple et maître de la musique indienneC'est un ouvrage remarquable d'érudition et de clarté sur la musique indienne que nous propose Henri Tournier, une référence en France de la flûte bansuri, avec son « Art de l'improvisation ». Et pour nous accompagner dans cette découverte, « pas à pas », Tournier a naturellement convié son maître Hariprasad Chaurasia qui a toujours été féru de pédagogie et impliqué dans la transmission du savoir. C'est pourquoi il ne pouvait que s'associer à ce projet ambitieux de faire mieux comprendre aux amateurs les ressorts d'une musique complexe où l'art de l'improvisation s'exerce dans un cadre précis. Si cette musique est parfois jugée élitiste - ses clés de compréhension, complexes, nécessitent un apprentissage -, on peut néanmoins l'apprécier sans la comprendre. Et l'invitation de ces deux grands maîtres à mieux l'appréhender ne se refuse pas. E. B.« Hariprasad Chaurasia et l'Art de l'improvisation ». Livre-CD de 200 pages avec 2 CD. Accords croisés, Harmonia Mundi, 34 euros.Brian et BryanLe grand Brian Eno est de retour avec «Small Craft on a Milk Sea», un CD de musique d'ambiance de toute beauté qui nous rappelle certains de ses précédents albums tels « Music for Airport ». Un opus à savourer confortablement lové dans son canapé. Là, on s'envolera pour les contrées «Enoesques». Mais, attention à l'atterrissage sur certains morceaux qui, loin d'être planants, font, au contraire, preuve d'une certaine violence. Hasard du calendrier ? Bryan Ferry, son vieux complice de «Roxy Music» est aussi de retour avec un «Olympia» de très haute volée auquel Eno participe d'ailleurs avec David Gilmour. Dix morceaux très glamour où l'on retrouve toute l'élégance du dandy à la voix veloutée. À noter une splendide reprise de «Song to the Siren» de Tim Bucklay. Classieux ! J.-C. C.«Olympia» (Virgin) , 15 euros et «Small Craft on a Milk Sea» (Label Warp), 16 euros.Plus de 20 CD ?pour Marin Marais « Tous les matins du monde », le film d'Alain Corneau n'en finit pas de remettre sous les projecteurs Marin Marais (1656-1728). Débuté en 1992, l'enregistrement intégral de ses 584 pièces de viole (23 CD) touche à sa fin avec la publication d'un dernier double CD. La pièce la plus remarquable de cet album a pour titre « les Voix humaines », la viole étant effectivement reconnue comme l'instrument s'approchant le plus de la voix humaine. Profonde et grave, la musique de Marais est ici magnifiquement déclinée par l'ensemble qui porte son nom. P. B.-B.Marin Marais, « les Voix humaines », deuxième livre 1701 et Deuxième partie par l'ensemble Marin Marais. Label Ligia Digital, 23 euros.Deux géants pour GenetMagnifique ! Il n'y a pas d'autre mot pour qualifier cette interprétation par le duo Daho-Moreau du long poème de Jean Genet « le Condamné à mort », de 1942, mis en musique dans les sixties par Hélène Martin. Étienne Daho adopte une attitude plus grave qu'à l'accoutumée et ça lui va à ravir. De sa voix si caractéristique, Jeanne Moreau fait une très belle récitante d'un texte brut, très cru, d'où transpire le désir homosexuel. J.-C. C.« Le Condamné à mort » (Naïve), 12 euros.Un demi-siècle d'histoire ?du jazz D'un duo de banjos gravé en 1898 au trio du pianiste Bill Evans dans « Autumn Leaves » (« les Feuilles Mortes », de Prévert et Kosma) enregistré le 28 décembre 1959. Tout le premier demi-siècle du jazz est passé en revue dans « la Grande Histoire du jazz ». C'est une véritable encyclopédie (1.677 titres) qu'a réalisée André Francis. Ce parcours chronologique s'arrête fin 1959 mais n'oublie pas la révolution du free jazz, incarné par Ornette Coleman. À noter les livrets alertes et très précis sur les crédits et les commentaires. J.-L. L. « La Grande histoire du jazz ». Quatre coffrets de 25 CD. Le Chant du monde-Harmonia Mundi, 60 euros l'unité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :