Les chaînes ont résisté à une réforme défavorable pour elles du soutien au cinéma

 |   |  144  mots
Le « club des 13 », regroupant des professionnels sous l'égide de la réalisatrice Pascale Ferran, avait proposé en 2008 des mesures d'aide aux films de budget moyen. Il suggérait notamment de favoriser financièrement le producteur délégué (celui qui prend l'initiative du film) au détriment des coproducteurs (qui sont en général les filiales cinéma des chaînes de télévision). Une proposition reprise en 2009 par un groupe de travail constitué par le Centre national du cinéma (CNC). Ce dernier avait proposé de supprimer le bonus versé par le Compte de soutien du CNC aux coproducteurs. Une idée vivement critiquée par les chaînes, et finalement enterrée par la ministre de la Culture de l'époque, Christine Albanel. Les autres propositions du groupe de travail, plus consensuelles, doivent prochainement faire l'objet d'un décret.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :