Brussels Airlines crée un opérateur africain

 |   |  177  mots
Brussels Airlines creuse son sillon africain. L'héritière de la défunte Sabena, aujourd'hui dans le giron de Lufthansa, continue de défier Air France dans son pré carré en ajoutant, en juillet, quatre nouvelles destinations africaines au départ de Bruxelles (Accra, Cotonou, Lomé, Ouagadougou). Ce qui portera à 18 le nombre de villes desservies sur le continent. Surtout, le transporteur belge a décidé de lancer cette année une compagnie intérieure africaine. Répondant au nom de « Korongo », ce projet vise à baser une compagnie en République démocratique du Congo (ex-Congo belge), plus précisément à Lubumbashi, principale ville située dans le sud-est de ce pays, où les compagnies sont toutes sur liste noire. Disposant d'un certificat de transport aérien belge, cette compagnie de droit congolais et à capitaux congolais et belges, à 50-50, desservira dans un premier temps uniquement Kinshasa, puis « rapidement des vols régionaux, quitte à faire des vols transfrontaliers jusqu'à la région des Grands Lacs » , a indiqué mardi Bernard Gustin, co-PDG de Brussels Airlines, de passage à Paris. F. G.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :