Une rentrée universitaire toujours plus chère

 |   |  115  mots
La rentrée universitaire 2010-2011 va coûter 2,5 % à 3,3 % plus cher selon les enquêtes annuelles publiées lundi par les organisations étudiantes Unef et Fage. En cause, les hausses cumulées du logement, des frais d'inscription (+ 1,07 % en licence, + 2,6 % en master), des restaurants universitaires (+ 3,45 %) et de la Sécurité sociale étudiante. Selon la Fage, un étudiant de province devra débourser en septembre 2.172 euros ; un étudiant francilien 2.569 euros. L'Unef évoque 625 à 2.360 euros « selon les situations ». Bref, toutes dénoncent une augmentation supérieure à l'inflation (+ 1,7 %) et réclament la concrétisation du 10e mois de bourse. De son côté, le ministère de l'Enseignement supérieur évalue à seulement + 1,6 % la hausse du coût de la vie étudiante.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :