Christian Jacob succède à Copé l'Assemblée

 |   |  159  mots
Christian Jacob, membre avec Jean-François Copé, François Baroin et Bruno Le Maire du club des « mousquetaires chiraquiens » de l'UMP, a été élu mardi président du groupe majoritaire de l'Assemblée, par 182 voix contre 109 à Jean Leonetti, qui bénéficiait pourtant du soutien implicite de Nicolas Sarkozy et de François Fillon. Ce succès signe une nouvelle victoire de Jean-François Copé, devenu secrétaire général de l'UMP à la faveur du remaniement du 14 novembre. Le Parti socialiste ne s'est pas privé de jouer sur ces rivalités internes. Jean-Christophe Cambadélis a ainsi jugé que l'élection de l'ancien ministre de Jacques Chirac était « une défaite de Nicolas Sarkozy, une nouvelle claque aux centristes et un caillou dans la chaussure de François Fillon ». Jean-François Copé et Christian Jacob ont de leur côté plaidé pour « l'union sacrée », en affirmant passer à la « phase action » de la préparation de 2012. H. F.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :