La biscuiterie Jeannette crée de nouvelles recettes

 |   |  397  mots
Faire revivre la marque des madeleines Jeannette avec de nouveaux produits et sortir l'usine de la ville » : c'est le défi qu'est en train de relever Claude Simon. L'ancien directeur général de la biscuiterie Mère Poulard (Mont Saint- Michel) a repris Jeannette, biscuiterie de Caen (Calvados), après son dépôt de bilan en août 2009, avec trois autres actionnaires et le soutien d'établissements financiers. Il s'est tout de suite attelé à un approfondissement de la gamme de madeleines, avec en ligne de mire, une cinquantaine de références, contre vingt aujourd'hui. De nouvelles recettes au citron, caramel et pépites de chocolat ont fait leur apparition sur ses linéaires ainsi que des madeleines au beurre normand d'Isigny, en remplacement de l'huile de colza traditionnellement utilisée... Une réussite puisque ces madeleines au beurre d'Isigny viennent de recevoir un prix de l'Innovation de la chambre d'agriculture de Normandie. La spirale de l'effondrement du chiffre d'affaires - passé de 17 à 5 millions d'euros entre 2004 et 2009 - est enrayée puisque ses facturations sont reparties à la hausse en 2010, pour atteindre les 6 millions d'euros (avec 45 salariés).Axe « grand export »L'entreprise qui réalise tout de même 20 % de son activité avec l'export (Italie, Allemagne, Grande-Bretagne), 10 % dans la vente hors foyer et 70 % avec la grande distribution, va mettre en place de nouveaux circuits commerciaux pour prendre des positions en Asie et Amérique du Nord. Cet axe « grand export » suppose une présence accrue dans les salons ainsi qu'un travail sur le produit pour qu'il puisse supporter une période de vente un peu plus longue. Jeannette va aussi mettre le turbo sur la vente dans les distributeurs automatiques et les stations-service. Pour « faire du développement et augmenter la productivité », Claude Simon planche sur un projet de transfert de l'usine aujourd'hui située dans le quartier Sainte-Thérèse, à Caen. « C'est une obligation car l'usine est implantée au milieu d'un quartier d'habitations. » La nouvelle usine (4.000 m2) devrait être construite en 2011 « sur une zone industrielle à la périphérie de Caen », précise le dirigeant qui table sur un investissement de « plusieurs millions d'euros » et un emménagement vers la mi-2012. À partir de ce nouveau site de production, Jeannette se mettra en ordre de marche pour décrocher les certifications l'IFS (International Food Standard) et BRC (British Retail Consortium), deux sésames pour l'exportation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2014 à 9:58 :
je cherche désespérément où acheter au détail

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :