La France, championne du monde des dépenses de protection sociale

 |   |  304  mots
En France, le premier poste de dépenses publiques est celui consacré à la protection sociale: pensions de retraite, chômage, famille, exclusion, handicap, dépendance... Selon une étude de l\'OCDE rendue publique ce jeudi, cela devrait représenter des dépenses équivalente à 33% de la richesse nationale produite sur le sol français, le PIB, en 2013. L\'Hexagone reste ainsi le pays champion des dépenses sociales, alors que la moyenne des pays de l\'OCDE est attendue à 21,9%.Pour rappel, les dépenses se répartissent ainsi: l\'État assure essentiellement les dépenses de défense, d\'enseignement, d\'ordre et de sécurité publics. Les collectivités locales se spécialisent dans les équipements collectifs, l\'environnement, les loisirs et la culture. \"La structure des dépenses françaises est proche de celle des autres pays européens\" assure l\'Insee. Baisse des dépenses en Grèce et en HongrieDans quasiment l\'ensemble des pays de l\'OCDE, les dépenses sociales ont progressé depuis le début de la crise économique. Ainsi, les allocations chômage et des autres prestations ont augmenté d\'environ 10% dans les pays membres depuis 2007-2008, selon l\'OCDE. Seules la Grèce et Hongrie font figure d\'exception, avec des baisses respectives de 14% et 13%. En Grèce, cela s\'explique par les mesures d\'austérité visant à réduire drastiquement le déficit public, appliquées sous la contrainte de la troïka (Commission européenne, FMI, Banque centrale européenne)A contrario c\'est en Corée (du sud), que les dépenses ont augmenté le plus: +29%. Selon l\'Organisation de Coopération et de Développement économiques (OCDE), \"cette évolution reflétant l\'augmentation des dépenses liées aux pensions et autres prestations telles que les aides à la garde des enfants\".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :