Renault va décider à la rentrée d'un projet industriel en Indonésie

2 mn

Récemment implanté en Inde, en passe de s\'installer en Chine, Renault  \" doit boucler en septembre prochain un projet industriel en Indonésie\", assure à latribune.fr une source chez le constructeur auto français. L\'usine indonésienne pourrait démarrer vers 2016. « Il y a un fort potentiel », expliquait déjà Gilles Normand, Directeur de Renault pour les opérations en Asie-Pacifique, rencontré lors du dernier salon de Shanghai, en avril dernier.Coopération avec NissanLa firme au losange évoque la fabrication d\'un 4x4 comme le Duster de la gamme « Entry » (entrée de gamme) du constructeur au losange - connu en Europe sous la marque Dacia - et un monospace pas cher et spacieux comme le Lodgy - également commercialisé sous le label Dacia sur le Vieux continent. Le Duster est aujourd\'hui fabriqué en Roumanie, en Russie, au Brésil et en Inde. Le Lodgy est produit à Tanger, au Maroc. Cette implantation en Indonésie, sur un marché d\'un million de véhicules annuels, pourrait passer par une coopération avec Nissan, le constructeur japonais contrôlé par Renault, qui est très implanté dans ce pays où il prévoit une forte croissance.Doublement du potentiel\" Nissan va jouer un rôle de premier plan\" en Indonésie, précisait en mars 2012 à Jakarta Carlos Ghosn, PDG de Nissan et de Renault ,en confirmant le quadruplement de l\'investissement dans son usine locale. Nissan y investit 400 millions de dollars (300 millions d\'euros), faisant plus que doubler sa capacité de production, qui passera de 100.000 à 250.000 véhicules par an en 2014. Voiture à très bas coûtsL\'Indonésie sera notamment un débouché prioritaire pour la nouvelle marque bas de gamme Datsun, que Nissan compte lancer l\'an prochain. La firme nippone compte en particulier y vendre sous ce label sa future voiture à très bas coûts (à partir de 3.000 dollars) qu\'il étudie en Inde avec... le constructeur français. Aucune raison donc pour que ce même véhicule ne soit pas aussi écoulé localement par Renault.500.000 ventes en 2016Malmené en Europe, Renault met donc le cap sur l\'Asie-Pacifique, la région à plus forte croissance du monde. La zone \" génère aujourd\'hui 10% seulement des ventes de Renault, alors qu\'elle représente la moitié du marché mondial \", soulignait récemment Gilles Normand, précisant: \"nous comptons y doubler nos ventes à plus de 500.000 unités entre 2012 et 2016\". 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.