Nommé par Dominique Strauss-Kahn en février, pour « renforce...

 |   |  183  mots
Nommé par Dominique Strauss-Kahn en février, pour « renforcer la compréhension par le Fonds de l'Asie et des marchés émergents plus globalement », Zhu Min prendra officiellement ses fonctions le 3 mai. Ce vice-président de la Banque centrale chinoise (PBoC), âgé de 58 ans, est le plus « occidentalis頻 des hauts responsables de la banque centrale. Il a fait son doctorat à Washington au Hopkins Institute et a siégé durant six ans à la Banque mondiale comme économiste. Il est connu pour ses critiques acerbes et souvent justes du système financier international. Sa nomination fait partie d'une volonté à la fois de la Chine et du FMI de renforcer le rôle des pays en développement dans l'institution internationale. C'est la première fois qu'un Chinois accède à un poste aussi élevé au sein du Fonds. Selon des observateurs locaux, cette nomination pourrait aussi permettre d'accroître le rôle de la Banque centrale chinoise et l'aider à élargir son influence tant sur le plan domestique qu'international. V. M., à PékinUn ex-vice président de la Banque de ChineSon conseillerConseiller spécial au FMIZhu M

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :