Le chômage poursuit son ascension en Espagne

Suite a une erreur informatique de l'Institut national de statistique (INE), l'Insee espagnol, le quotidien « ABC » a pu avoir accès en avance aux derniers chiffres du chômage qu'il a publiés. Le nombre de demandeurs d'emploi s'élevait à 20,05 % de la population active au premier trimestre, contre 18.83 % fin 2009, soit 286.000 chômeurs supplémentaires. Le taux de chômage atteint ainsi dès à présent le niveau que les analystes prévoyaient pour la fin de l'année. Il dépasse même les dernières prévisions du Fonds monétaire international (FMI) qui prévoit 19,4 % en 2010. « inefficacité » des mesuresCette hausse est due, selon Esther Sanchez, professeure de droit du travail à l'Esade, à l'effet conjugué de deux facteurs : outre la destruction d'emplois qui se poursuit dans certains secteurs de l'économie espagnole, il existe une difficulté à « créer de l'occupation ». En effet, « en Espagne, environ 50 % des chômeurs sont peu formés et peu adaptables à d'autres secteurs d'activité ». Il s'agit notamment des actifs issus de la construction.Pour Esther Sanchez, ces chiffres font apparaître « l'inefficacité » des mesures prises par l'Etat en 2009, dont le coût a entraîné une augmentation de 34 % de la dette publique. « Elles consistaient à subventionner des travaux publics ou offrir des bonifications à l'emploi. Or une fois la subvention épuisée, l'emploi disparaît », analyse-t-elle. Dans un tel contexte, et compte tenu des prévisions de croissance des analystes moins optimistes que celles du gouvernement, l'Espagne aura beaucoup de mal à honorer sa promesse de réduire le déficit public à 3 % du produit intérieur brut (PIB) d'ici à 2013 (en 2009, il représentait 11,2 % du PIB). Les recettes fiscales qui ont augmenté de 0,8 % au premier trimestre, pour la première fois depuis plus de deux ans, ont toutefois un peu nuancé ce sombre tableau, alors que l'Espagne est dans la ligne de mire des marchés après la Grèce et le Portugal.Gaëlle Lucas, à Madrid

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.