L'iPad d'Apple fait des émules

On les appelle les « iPad killers ». Ces « assassins » potentiels de la tablette tactile d'Apple, ce sont les produits similaires en cours de développement, voire déjà commercialisés, par les concurrents de la star américaine de l'informatique. Ce mardi, la société singapourienne Fusion Garage lançait ainsi en Europe sa tablette Joojoo (voir « La Tribune » du 26 avril). La veille, c'est le taïwanais Asus qui avait confirmé la présentation, pour début juin, de son Eee Pad. L'allemand Neofonie n'est pas en reste, qui vient de dévoiler sa WePad. Début mars, le français Archos avait indiqué qu'il sortirait cet été une gamme « complète » de tablettes, avec « un grand choix » de tailles d'écrans. Cet été toujours, HP (Hewlett-Packard) pourrait bien mettre sa « Slate » sur le marché, talonné par Sony, Samsung Electronics, Nokia, Google, Dell et Microsoft. prime de premier entrantQuelles sont les chances de toutes ces tablettes face à l'iPad ? Apple doit-il redouter cette concurrence ? Pas vraiment, selon nombre d'analystes. Car la firme de Cupertino bénéficie de la prime de premier entrant sur le marché, souligne le bureau de recherches iSuppli : le consommateur désireux d'acquérir une tablette tactile songera en premier lieu à l'iPad. D'autant plus que les médias, qui se sont fait très largement l'écho de la tablette « révolutionnaire » d'Apple ces derniers mois, ne réserveront pas le même traitement aux autres tablettes tactiles, l'effet de surprise étant passé. Certes, l'iPad présente des lacunes, comme l'absence de webcam, de ports USB et l'incapacité à supporter le logiciel Flash d'Adobe. Des lacunes que l'Eee Pad d'Asus, la WePad de Neofonie ou bien encore la Joojoo de Fusion Garage se sont empressées de combler. Mais s'il s'avère que les insuffisances de sa tablette ont un impact négatif sur ses ventes, Apple y rémédiera dès la prochaine génération d'iPad, nuance iSuppli. Dell entend se différencier encore davantage de l'iPad, en proposant un produit plus petit, à mi-chemin entre smartphone et tablette tactile. Et la rumeur veut que Microsoft prépare une tablette comprenant deux écrans, à l'image d'un livre ouvert. Reste que, pour bien des analystes, comme Jim McGregor chez In-Stat, c'est moins sur le plan du matériel que sur celui du contenu que les fabricants de tablettes tactiles devront batailler. Or Apple possède une longueur d'avance en la matière, grâce à ses accords avec les maisons de disques, les studios de cinéma et les développeurs des quelque 150.000 applications de l'iPhone, également utilisables sur l'iPad. En tout état de cause, le succès du marché des tablettes tactiles de toutes marques ne fait pas de doute pour In-Stat, qui table sur 50 millions d'unités commercialisées d'ici à 2014.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.