Trou d'air pour Geci Aviation

LA VALEUR À SUIVREGeci Aviation est spécialisé dans le développement, la construction et la commercialisation d'avions. Filiale de Geci International à 94,41 %, la société prévoit de lancer fin 2012 un nouvel appareil, le Skylander. Selon le groupe, il sera « économique et performant, sans équivalent dans sa catégorie ». Mais du coût total du programme, seuls 62 % sont sécurisés ou en cours de négociation. Afin de passer à l'étape suivante du développement, la société a décidé de lancer une augmentation de capital de 20 millions. Extension prévueL'opération se déroulera du 28 juin au 8 juillet inclus. D'ores et déjà, la maison mère s'est irrévocablement engagée à participer à hauteur de 10 millions d'euros. Plusieurs fonds ont également annoncé leur intention de souscrire pour un montant total d'un peu moins de 3 millions d'euros. En cas de succès, une extension est prévue jusqu'à 23 millions. Dans le cas contraire, Geci International s'est engagé pour que l'augmentation soit réalisée à 75 % du montant prévu. L'émission d'actions nouvelles avec une décote de 23,3 % et la suppression du droit préférentiel de souscription ont provoqué la chute du titre. A la clôture de vendredi, l'action perdait 13,9 % à 1,55 euro. Mais cette baisse n'ébranle pas la confiance de la société de bourse Gilbert Dupont. « Le marché du futur avion offre un gros potentiel ». A l'horizon 2030, les données collectées par Geci auprès de sociétés indépendantes font état d'un besoin de plus de 13.000 appareils de cette catégorie. Prudente, Geci pense en capter 30 à 40 %. L'analyste reste à l'achat avec un nouvel objectif de cours de 2,25 euros contre 2,48 avant l'annonce de l'opération. Jacques Nédellec? 13,89 %
En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.