Les promoteurs (un peu) plombés par la crise du logement

 |   |  387  mots
Logiquement, la crise du logement affecte les promoteurs immobiliers. Nexity et Kaufman & Broad ont ainsi vu leurs chiffres d'affaires respectifs affectés par la baisse d'activité dans le logement dans un contexte de recul des prix et d'attentisme.  Le plan d'urgence dans le logement annoncé par François Hollande en mars étant jugé poussif, les professionnels du logement attendent encore les mesures qui permettraient aux investisseurs institutionnels de revenir sur un marché qu’ils ont déserté depuis quinze ans.Les recommandations du rapport Berger-Lefebvre insuffisantes "Les premières pistes posées par le rapport Berger-Lefebvre sur l'épargne financière des ménages pour amener les investisseurs institutionnels à revenir pour certains contrats d'assurance-vie, et entre autres orientations, vers le logement collectif intermédiaire, nous semblent insuffisantes au regard des enjeux du secteur", commente dans un communiqué Alain Dinin, PDG de Nexity. Le courtier Gilbert Dupont qui a tempéré son opinion positive sur Kaufman & Broad comprend pour sa part "que le dispositif « assurance-vie » initialement prévu est abandonné mais sera remplacé par un nouveau projet autour de la SNI (filiale de la Caisse des dépôts ndlr) dont les modalités d’applications restent à préciser (timing, acteurs, taux de TVA…)".Baisse de l'activité résidentielle pour les deux promoteursLe chiffre d'affaires dans l'immobilier résidentiel de Nexity a ainsi reculé de 8,3% au premier trimestre et celui dans le logement de Kaufman & Broad a baissé de 5,5%.Au total, Nexity affiche une stabilité de son activité trimestrielle (-0,2%, à 586,5 millions d'euros) grâce à une croissance de 39,3% dans l'immobilier d'entreprise quand le chiffre d'affaires de son concurrent a diminué de 4,8%, à 205 millions d'euros.Des carnets de commande supérieurs à 12 mois Guy Nafilyan, PDG de Kaufman & Broad, indique de son côté que son groupe allait "continuer à développer en 2013 des logements destinés aux premiers acquéreurs qui bénéficient du nouveau prêt à taux zéro plus, et aux investisseurs dans le cadre du nouveau dispositif mis en place en janvier 2013" ."Kaufman & Broad poursuivra par ailleurs son développement en proposant des logements destinés aux étudiants et aux seniors qui bénéficient toujours, quant à eux, du dispositif 'Censi-Bouvard'", ajoute-t-il.Du côté du carnet de commandes, il représente 13 mois d'activité chez Kaufman dans le logement et 15 mois chez Nexity. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :